Nous contacter >>>

[email protected]

Quel est le rôle des EPI ? (Equipement de Protection Individuelle)

Qu'est ce qu'un Equipement de Protection Individuelle au travail ?

Les équipements de protection individuelle (EPI) sont des dispositifs mis en place dans le monde du travail et des entreprises par les employeurs, afin de protéger les salariés des risques qui pourraient menacer leur santé au travail. Une bonne utilisation des équipements de protection individuelle doit venir en complément d'autres mesures prisent par l'employeur ou l'entreprise afin d'éliminer tous les risques possibles pouvant nuire aux professionnels.

1. Les EPI sont classées de tel sorte à ce que l'utilisateur puisse porter son équipement de protection individuelle pendant la durée d'exposition au risque. Par exemple un masque de soignant n'est pas un EPI car il est uniquement destiné à protéger un patient.

2. Un EPI n'a pour unique but de prévenir les risques d'accidents

3. L' EPI couvre 3 catégories de protection :

I - Agression mécaniques superficielles


II - Risques intermédiaires

III - Risques très graves


Les différents types d'EPI

Un EPI a donc pour objectif d'organiser des conditions de travail adapté pour tous les salariés, ces EPI existent sous différentes formes afin de couvrir les incidents sur plusieurs parties du corps :

1.Protection des yeux

Si vous travaillez dans le domaine de l'industrie ou de la chimie par exemple, les éclaboussures de produits chimiques, les projections métalliques, les moisissures, les poussières, le gaz, les vapeurs... peuvent fortement perturber la santé de vos yeux.

Pour protéger vos yeux de tous ces risques nous vous invitons à porter des lunettes de sécurité en polycarbonate que vous pouvez retrouver sur notre boutique en ligne. Pourquoi choisir le polycarbonate ? Car ce matériau dispose d'excellentes propriétés mécaniques et une bonne résistance thermique (entre -40°C et 178°C) elles sont parfaites pour les métiers de l'industrie.

Toujours en polycarbonate vous pourrez retrouver des lunettes masques totalement protectrices, elles protègent l'ensemble des yeux et contours des yeux. Destinées à une utilisation dans le domaine industriel, de l'hygiène, du BTP, les ateliers artisanaux, les travaux à chaud et même pour les particuliers adeptes de bricolage. Elles sont également résistantes aux UV et aux différentes projections.

Il se peut que dans le domaine du BTP ou de l'industrie, votre employeur vous oblige à porter une visière de protection afin de rester protéger des impacts majeurs.


Pour les professionnels de la chimie vous allez avoir besoin d'une protection contre les produits corrosifs et éviter les dommages oculaires. Assurez vous de faire le meilleur choix quant à la protection oculaire. Attention porter un EPI prévient les risques mais n'élimine pas le danger !

2.(A) Protection de la tête Casque de sécurité

Si vous travaillez sur des chantiers vous pouvez être sujet à des impacts ou chutes d'objets. Les risques de chocs à la tête sont nombreux et peuvent mettre en péril votre vie et votre santé !

Nous distinguons 2 grandes familles de protection de la tête : les casques de sécurité et les casquettes anti heurt.

Pour les casques de protection, la norme EN 397 est incontournable. Cette norme définit les méthodes d'essai, les exigences physiques et les exigences de marquage pour les casques de protection. Tout nos casques de sécurité répondent aux spécificités suivantes :


▸Essai d'absorption des chocs jusqu'à 5 kN

▸Résistance à la pénétration

▸Résistance aux flammes

▸Résistance de la jugulaire 25 daN

Caractéristiques additionnelles :

▸Résistance au froid

▸Résistance à la chaleur

▸Résistance à l'électricité

▸Résistance à la déformation latérale

▸ Résistance au métal en fusion

Vous pouvez consulter ces indications sur les fiches techniques présentent dans la catégorie casque de sécurité. Des informations précises vous seront délivrés sur le casque, sa provenance, sa fabrication, le type de protection et le marquage réglementaire CE et NF.

La certification NF EN 397 indique que le produit choisit répond aux procédés de contrôle de fabrication définie par la norme.

2.(B) Protection de la tête casquette anti heurt

EN 812 c'est la norme qui régit les exigences liées aux casquettes anti heurt, plus communément appelé casquette de sécurité coquée. Cette norme intervient dans le but de protéger le professionnel des objets durs et immobiles afin d'éviter les risques de coupures ou autres blessures. N'utilisez pas de casquettes anti heurt si vous travaillez dans un environnement en contact avec des projections ou des chutes d'objets.

Caractéristiques et critères que remplie la norme européennes EN 812:2012.

Pour qu'une casquette de sécurité soit anti heurt elle doit :

▸ Comporter une coque de protection aérée, étudiée et testée dans le but de répondre à toutes les morphologies.

▸Être solide, robuste et confortable

▸Être soumise à un dispositif de maintien sur le produit : serre nuque ou bien d'une jugulaire adaptable

▸ Avoir effectué des tests d'une intensité de 4 chocs par un percuteur d'acier plat tombant de 5kg avec 12 joules d'énergie

▸Posséder une résistance aux basses et hautes températures

▸Posséder une résistance aux flammes : notion F

▸Passer un test d'isolation électrique jusqu'à 440 Volts maximum

Une casquette anti heurt est essentiellement destinée à des utilisations en intérieur et ne peut pas se substituer à un casque de protection. Cette norme est idéale pour les métiers de la construction, de l'industrie, de l'agroalimentaire, de la maintenance ou encore pour les bricolages ou la maintenance automobile.

3.Protection des oreilles grâce aux bouchons d'oreilles et casques anti bruit

Norme EN 352-2 : décrit les exigences générales applicables aux protections auditives utilisées dans le cadre du travail. Le choix d'une protection auditive doit être basée sur les conditions de travail spécifiques de chaque professionnels, voici la liste présente sur notre magasin en ligne :

 ● Bouchon d'oreille

 ● Casque anti bruit

L'ensemble des bouchons d'oreille disponibles sur VPA Industrie sont normés 352-2 désignant l'ensemble des protections auditives placées à l'intérieur du conduit auditif.

Si vous êtes confronté à :

- Un environnement avec une exposition au bruit prolongée

- A des périodes de fortes chaleurs

- Au port de lunette de protection prolongée

-S'ils sont combinés avec un masque anti bruit pour une exposition brève au bruit

Vous pouvez commander des bouchons d'oreilles en complément d'autres EPI par exemple.

Norme EN 352 : 1 définit les caques anti bruit comme des protections auditives. Plus précisément les PICB (protecteur individuel contre le bruit)

Les casques anti bruit garantissent le niveau de protection auditive le plus haut, il permet d'atténuer le bruit de 20 à 35 dB. Ce type d'EPI couvrent la tête et est donc assez confortable pour une utilisation prolongée.

4.Protection des mains

Comment choisir une protection pour les mains adaptées ? C'est la question que beaucoup de nos clients nous posent. Heureusement sur notre boutique en ligne vous trouverez un large choix de gants de travail en cuir, gants anti froid, gants anti chaleur, gant anti coupure, gants de manutentiongants de protection chimique ou encore de gants jetables. Tous nos produits sont normés dans le but de répondre aux exigences de vos métiers.

Pour aller dans le détail, vous avez une norme commune qui les la EN ISO 21420 et qui annule et remplace la norme EN 240 (2010).

La norme EN ISO 2140 définit les exigences obligatoires et les méthodes d'essai afin de désigner un produit comme étant un gant de travail. Les manchettes de sécurité sont d' ailleurs également soumises à cette norme.

Tous les gants de travail remplissent les critères suivants :

1. Ergonomie

2.Résistance

3. Pénétration de l'eau

4. Innocuité

5. Confort

6. Taille

7.Marquage et information du fabricant

Les normes spécifiques les plus communes :

EN 388 : Gants de protection contre les risques mécaniques

Concerne les risques liés à l'abrasion, la coupure, la déchirure ou encore la perforation. Plusieurs de nos modèles de gants anti coupure mentionnent cette norme.

Les tests effectués couvrent 5 grands points, la :

● Résistance à l'abrasion (de 1 à 4)

● Résistance à la coupure par tranchage (de 1 à 5)

● Résistance à la déchirure (de 1 à 4)

● Résistance à la perforation (de 1 à 4)

● Résistance à la coupure par des objets tranchants (EN ISO 13997)

EN 511 : Gants de protection anti froid

Si vous travaillez en chambres froides, vous devrez vous équiper de gants anti froid ayant une résistance au froid allant jusqu'à -50°C.

EN 407 : Les gants de protection anti chaleur

Cette norme permet de rendre le gant de travail résistant à l'inflammabilité, à la chaleur de contact, de convection, aux projections de métal en fusion... Si vous travaillez dans le secteur de la soudure sachez que vos gants de protection devront comporter une norme additionnelle 12477.

5.Protection respiratoire

En EPI il existe plusieurs types de protection respiratoire en fonction des risques que vous pouvez rencontrer dans votre travail. Voici la liste la plus courante :

● Les masques jetables FFP1, FFP2 ou FFP3 filtrants entre 80 et 99% des particules

● Les masques à cartouche

● Les masques barrières

● Les masques de protection chimiques

Normes EN 149, EN 136, EN 143, EN 12942... En 14387 tout savoir les normes des EPI de protections respiratoires.

6.Protection des pieds

Pour rappel la norme EN ISO 20345 : 2011 va évoluer vers une nouvelle version EN ISO 20345 : 2022.

Toutes les chaussures de sécurité mises en circulation sur le marché européen doivent respecter la Norme Chaussures de sécurité EN ISO 20345 : 2022 qui met en application le règlement européen (2016/425/UE).

Ce marquage doit être apposé sur les chaussures d'une façon inamovible pour valider leur mise sur le marché.

Vos chaussures de sécurité doivent être adaptées aux exigences de votre métier et vous permettre de protéger vos pieds des risques d'accidents, voici quelques exemples :

● Les chutes d'objets lourds ou tranchants pouvant entraîner des fractures ou des coupures

● Les risques d'écrasement dus au passage d'un véhicule ou à une chute sur un sol inégal

● Les contacts avec des substances chimiques dangereuses ou corrosives

● La perforation du pied par un objet pointu

● Les glissades sur des sols mouillés ou gras

● Les risques électriques

En bref, vos chaussures de sécurité doivent être adaptées aux exigences de votre métier.

La norme ISO 20345:2022 pour rappel certifie que la chaussure possède bien une coque de protection résistant à une pression de 200 joules contrairement à la norme EN ISO 20347 qui fait référence aux chaussures de travail.

Classification des chaussures de sécurité :

SB = Chaussure adaptée à un milieu sec

S1P = Chaussure adaptée à un milieu sec et à un usage

S1PS = Chaussure S1 équipée d'une semelle anti perforation textile ayant subi un test à la pointe fine (3 mm).

S1PL = Chaussure dont les tests ont été réalisés avec une "pointe large" de 4.5 mm. Il s'agit de la même pointe que celle utilisée pour les tests actuels.

S2 = Chaussure adaptée à un milieu sec ou humide

S3 = Chaussure adaptée à un milieu sec ou humide

S3L = Chaussures dont les tests ont été réalisés au niveau de l'anti perforation

S3S = Chaussure pour terrain accidenté ou glissant, en intérieur comme en extérieur

S5 = Bottes adaptée à un milieu humide

S6 = Chaussure de sécurité imperméable sans semelle anti perforation, ce qui correspond, selon l'ancienne version de la norme, à une chaussure S2 WR

S7L = Chaussure imperméable S7 avec semelle anti perforation textile ou composite

S7S = Chaussure de sécurité imperméable S7 avec semelle anti perforation textile ou composite pour les micro perforations

Normes additionnelles :

(B) : Désigne l'embout de la chaussure résistant aux chocs de 200 joules

(A) : Mention qui caractérise la chaussure comme étant antistatique permettant ainsi d'éviter l'accumulation d'électricité statique et l'évacue vers le sol

(FO) : Désigne  une résistance aux hydrocarbures

(E) : Indique les performances d'absorption d'énergie au niveau du talon devant supporter une pression de 20 joules

(WRU et WR) : Capacités de résistances à la pénétration de l'eau. Ainsi votre chaussure de sécurité WRU vous assure une protection sur la tige. La mention WR ralentit seulement l'intrusion de l'eau dans la chaussure.

(P) : Capacité à mesurer les risques de pénétration d'objets

Pour retrouver notre tableau complet sur les chaussures de sécurité, nous vous invitons à consulter notre article sur " Norme ISO 20345".

SRA ==> Résistance au glissement sur le sol carrelé recouvert de détergent

SRB ==> Résistance au glissement sur sol acier recouvert de glycérine

SRC ==> SRA + SRC


Quelles sont les obligations de l'employeur en matière d'EPI ?

Maintenant  que vous devenu incollable sur les EPI et le rôle des EPI en entreprise. La question qui vient par la suite est " quelles sont les obligations de l'employeur concernant les EPI en entreprise" ?

D'après l'article R4321 " l'employeur doit veiller à l'utilisation effective des équipements de protection individuelle qu'il fournit par les employés et les former à leur utilisation".

Selon l'article L.4121-1 du code du travail et la Directive Européenne 89/656, " l'employeur a pour obligation d'assurer la protection et la sécurité de ses salariés". Et ceci, aussi bien sur le plan psychologique que physique. A cet effet, différentes responsabilités l'incombent (Règlement 2016/425) du code du travail".

De plus l'employeur doit évaluer les risques encourus par son salarié dans l'exercice  de son travail comme le stipule l'article L.4121-3 du code du travail. Une fois les risques évalués, l'employeur devra mettre en place des moyens adaptés et une organisation visant à limiter, réduire voire supprimer les risques. C'est à la suite de tout cela que votre employeur pourra ou non décider de vous imposer le port d'EPI. Les EPI fournis par votre entreprise devront être vérifiés aussi bien avant usage qu'après usage.

L'employeur a également un devoir d'informations et de formations concernant les risques éventuels encourus par le salarié lié à son environnement de travail, les conditions d'utilisation, les conditions de mise à disposition...

A noter également que le médecin du travail constitue un relais important pour la sensibilisation et l'information des salariés au port des EPI. En lien avec l'employeur, celui-ci pourra participer à des réunions organisées par l'employeur afin d'insister sur la nécessité de porter des équipements de protection individuels au travail.

Quelles sont les obligations du salarié en matière d'EPI ?

Côté salarié, un employé est donc dans l'obligation de porter un EPI et donc de respecter le code du travail et les différentes informations obligatoires si son métier ou son domaine d'activité l'impose. Vous ne pourrez déroger à cette règle, et ceux même si vos EPI présentent un inconfort au quotidien, le plus important étant pour votre employeur de prévenir les risques d'accidents sur votre lieu de travail. Sachez également que votre employeur pourra également vous imposer de participer à des formations à la sécurité du personnel.

N'oubliez pas qu'en tant que salarié, vous avez une obligation de sécurité envers vous même !

Pour le salarié, le non respect du port d'un EPI pourrait être un motif de licenciement. Alors, restez protégé en vous formant au mieux, en respectant les mesures de sécurité et surtout en portant un EPI et vêtement normé adapté !

Partager ce contenu