Norme EN ISO 20347 pour les chaussures de travail - VPA

La norme EN ISO 20347 pour les chaussures de travail

Dans l’esprit de certains, les chaussures de travail sont assimilées à des chaussures de sécurité, et inversement. Or, il convient de faire la différence : les chaussures de travail à usage professionnel n’ont rien à voir avec des chaussures de sécurité. Pourquoi ? Car elles ne disposent tout simplement pas d’embouts de protection (coquilles) contre les chocs et l’écrasement (risques mécaniques). Voyez le visuel ci-contre.

0B, 01 ou 02 : les différents degrés de protection des chaussures normées EN 20347

Une paire de chaussures de travail normée EN ISO 20347 0B signifie que l’article répond aux exigences fondamentales de la norme : sa semelle est dite SRB (= antiglisse face à l’acier et à la glycérine, autrement dit à l’huile). Si votre chaussure dispose par contre d’un niveau de sécurité noté 01, elle bénéficie des mêmes spécificités citées précédemment, en plus de propriétés antistatiques, d’une absorption des chocs et de l’énergie au niveau du talon, et d’un arrière fermé. La tige hydrofuge est la seule caractéristique supplémentaire d’une chaussure normée 20347 02. En somme, une chaussure de travail 0B peut être considérée comme une protection légère, à l’inverse d’une paire normée S3 (chaussure de sécurité) qui assurera à vos pieds une protection renforcée.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire