En poursuivant votre navigation sur le site VPA Industrie, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires pour vous garantir un meilleur service.

Le regard des français sur l’artisanat : y’a-t-il des craintes à avoir ?

Publié le : 13/11/2017 11:00:28

L’institut de sondage BVA vient de publier les résultats d’une enquête effectuée auprès d’un échantillon de français concernant l’artisanat et l’image renvoyée par ce domaine d’activité. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les résultats sont cette année encore encourageants. Alors mesdames et messieurs les professionnels, vous qui vous équipez en vêtements et accessoires chez VPA Industrie, sachez que le milieu n’est pas en crise !

Concrètement, les personnes interrogées dans cette étude réalisée du 2 au 6 octobre 2017 disent se sentir proche des artisans et semblent convaincus de leur rôle économique. Ceci est notamment vrai pour 70% d’entre-elles. Boulangers, coiffeurs et bouchers, voilà le trio qui remporte les meilleurs suffrages. Toutefois, les professionnels des métiers du bâtiment ne sont pas en reste, puisque plus d’un quart du panel des sondés déclare se sentir proche de leur plombier, de leur électricien (24%) et leur chauffagiste (18%).

Au global, et c’est un chiffre très satisfaisant, l’opinion sur les artisans est bonne pour plus de 94% des français interrogés, et ce quel que soit le secteur d’activité.

Un sondage qui va rassurer les professionnels de l’artisanat

Comme le décrivait récemment une publicité télévisée, « l’artisanat est le premier employeur de France ». Le milieu joue d’ailleurs un rôle prépondérant dans la création d’emplois et dans la formation des jeunes, ce que confirment près de 88% des sondés. Même, alors que l’idée veut que l’apprentissage ne soit réservé qu’aux élèves en difficulté, plus d’un quart des français (77% d’après les résultats du sondage) se disent prêts à conseiller cette méthode de formation à l’un de leur proche ou enfant.

Pour 94% des sondés, les artisans sont dépositaires d’un savoir-faire, sont travailleurs (93%) et sont compétents (91%). Ils sont aussi à l’écoute de leurs clients (86%), soucieux du travail bien fait, créateurs et innovants (74%). Ils permettent également le maintien de l’économie locale dans certains lieux et contrées reculées, et incitent à la création d’entreprises pour 85% de la population sondée. A contrario, et malgré ces bons chiffres, un peu plus d’un français sur deux seulement serait prêt à se lancer dans l’aventure de l’artisanat malgré une expertise reconnue.

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire